Algorithmes…

Alors que les élections américaines viennent de braquer (de nouveau) les projecteurs sur les statistiques, les sondages et les algorithmes, et aussi bien évidemment sur les médias, comme si c’était tout cela le fond du problème, différentes voix s’élèvent pour dénoncer la dictature des algorithmes. Cette dictature qui fait que Google comme Facebook (et tous les autres) ne nous apportent, en réponse à nos recherches ou sur notre fil, que des propositions que nos navigations précédentes ont validé : si vous êtes de droite on oublie de vous faire des propositions de gauche, si vous mangez du canard à l’orange apprêtez-vous à en déguster tous les jours, et si vous likez majoritairement les posts de votre ami Jules, vous risquez bientôt de ne plus converser qu’avec lui. On arrive là dans les aberrations de l’ultra spécialisation ou plutôt de l’ultra personnalisation, et, pour en revenir au client, on oublie que celui-ci va aussi magasiner pour s’inspirer, et qu’il peut avoir envie d’être surpris voir dérangé, et séduit. Ou que le marché est par définition le lieu de rencontre de l’offre et de la demande. Ou encore que démocratie, choix et diversité d’opinion vont de pair…

Inspirer notre esprit curieux, c’est justement une des missions du Cercle, et les événements de cette fin d’année en sont une illustration : Table Ronde sur le Data Driven Marketing…qui ne doit pas oublier d’embarquer la créativité (Marketing Day, le 15 novembre), une autre sur le Parcours du client-lecteur de la presse, qu’elle soit papier ou numérique (La Presse au futur, le 23 novembre), ou encore le compte-rendu des marketeurs qui ont assisté à la DMA de Los Angeles (le 25 novembre). L’occasion de nous rencontrer et de sonder nos opinions respectives ?

Florent Argentier

Président