Edito : Les valises sont à peine défaites…

Que retenir, au niveau marketing s’entend, de la coupure estivale ? Que le moteur de recherche au nom si commun aujourd’hui mais imprononçable lors de sa naissance (Google, 1995) se met enfin à apprendre à écrire en devenant Alphabet, et aussi à dessiner (nouveau logo). Que la grande distribution française entame des travaux d’urbanisation d’envergure : Brick & Mortar (Carrefour) et Digital (Rue du commerce) imaginent tracer un nouvel axe que l’on imagine volontiers pavé de succès, au delà des bonnes intentions de départ (ne nous y trompons pas, c’est bien Carrefour qui entreprend de racheter Rue du Commerce, et pas l’inverse !). Qu’il ne faut pas mettre dans le même panier tromper son conjoint et tromper le consommateur : la fidélité est un bon business (marketing), mais l’infidélité l’est encore plus s’était imaginé le créateur du site Ashley Madison (Noël Biderman), spécialiste des rencontres adultères. Mais il est des données sensibles qu’on n’aime guère retrouver sur la place publique, et le consommateur qui se sent trahi ne pardonne pas : exit le roi de l’infidélité, contraint de démissionner !

La rentrée marketing débute, et le Cercle en est l’un des acteurs : la stratégie marketing relationnel de Pepsico sera présentée et décodée par l’un de ses initiateurs, Emmanuel Pinteaux (29/09, conférence – déjeuner à l’ACF). La semaine précédente sera l’occasion d’une séance de rattrapage pour nos membres qui n’avaient pu assister l’an dernier à la conférence de Daniel Dreymann, CEO de Mowingo. Daniel, dans le cadre des conférences données par le CMD, sera l’une des têtes d’affiche du Paris Retail Week (21-23 / 09). Notre casting pour ce salon sur lequel nous espérons vivement vous croiser est complété par les enseignes Cyrillus, Carnet de Vol et Brita. Et à peine les valises de vacances défaites, nous préparons celles pour aller assister à la DMA de Boston, ce sera en octobre. Vite, il reste encore quelques places !

Florent Argentier,

Président