EDITO : Réseau d’être…

Passée l’heure des bilans de l’année qui vient de s’achever, avouons que nous sommes encore à celle des questions et des pistes de réponses, tandis que s’éloigne le monde de l’avant Covid, que celui de l’après ne semble guère approcher, laissant plus de place à celui de l’avec.

Difficile en effet de tirer des tendances générales ou des moyennes : certaines entreprises ont énormément souffert et sont extrêmement fragilisées, d’autres ont disparu, et il en est qui ont réussi à tirer partie de la crise. Il est en sans doute de même des individus, de nos collaborateurs ou de nos proches. Ainsi la marche accélérée vers la digitalisation ou le télétravail a pu provoquer des dégâts, et aussi révéler – parfois de manière inattendue – des entreprises, des solutions ou des talents.
Le questionnement de notre association depuis le début de la crise sanitaire (et donc économique) s’est déroulé durant la vague 1 du confinement, et nous avons alors entrepris des actions qui vous ont été présentées au cours de précédentes newsletters, et que je voudrais ici repréciser :

1/ la seule manière d’être plus forts en sortie de crise, c’est d’associer nos talents et nos membres à ceux d’une autre entité, car ensemble on va plus loin : Nous avons décidé de rejoindre l’Adetem et ainsi d’apporter à nos adhérents respectifs et bientôt communs une offre plus riche encore.

2/ Le monde d’après sera-t ’il le même que celui d’avant ? Sans doute pas, mais ne laissons pas les autres décider pour nous : soyons acteurs et bâtisseurs ! C’est pourquoi nous préparons le lancement d’une grande réflexion de transformation du marketing, pour le rendre plus responsable et plus citoyen, lui redonner du sens. Nous en reparlerons prochainement.

3/ Les membres de nos associations seront-ils au rendez-vous de l’après-crise, avec nous ? Nous en faisons le pari. Nombre d’entre vous continuent d’être présents lors des webinaires et manifestations organisées par l’Adetem et le Cercle. Croyez bien que dès que nous le pourrons, nous ferons le maximum pour donner à notre réseau l’occasion de renouer avec la convivialité et les échanges informels qui sont notre « réseau d’être » !

Florent ARGENTIER
Président du Cercle Marketing Client

Illustration : Peinture d’Arcimboldo (Acqua) illustrant la pochette de l’album « Masque » du groupe américain Kansas.