Interview de Raymond Morin par le Cercle Marketing Client

Raymond Morin, Consultant en marketing numérique depuis plus de vingt ans, le 19 mars 2018
influencers-3151032_960_720

Pourquoi le marketing d’influence est-il si populaire ?
Depuis la dernière crise financière (2008-2009) la population a complètement perdu confiance dans le message officiel des entreprises et des organisations (Trust Barometer – Edelman). Les publicités traditionnelles jugées trop intrusives n’ont pratiquement plus d’efficacité, et aujourd’hui, ce sont les recommandations des proches ou des experts reconnus qui comptent dans l’acte d’achat. Alors, les marques se sont rabattues sur les vedettes des plateformes sociales pour passer leurs messages. Plusieurs confondent cependant marketing d’influence et publicité déguisée ou campagne de porte-parole.

Pourquoi adopter une stratégie de marketing d’influence ? Quels bénéfices les marques retirent-elles à utiliser le marketing d’influence ?
Pour se démarquer sur les réseaux sociaux, à travers la multitude de contenus qui y sont publiés à tous les jours, les marques doivent se démarquer et démontrer leur expertise et leur leadership avec des contenus pertinents et de qualité. Elles doivent devenir des influenceurs pour leurs clientèles. Sinon, elles se trouvent perdues dans la masse. Pour regagner la confiance des consommateurs, elles utilisent souvent la courroie de relais des influenceurs de communautés pour passer leurs messages. Elles gagnent ainsi encore davantage de crédibilité, car le message ne vient pas d’elles, mais des influenceurs.

Comment une marque peut-elle gérer ses relations avec les influenceurs ? Quels sont les risques et erreurs à éviter dans sa stratégie de marketing d’influence ?
Il y a plusieurs façons de développer une relation d’affaires avec les influenceurs. Il faut d’abord savoir dénicher les influenceurs qui seront pertinents dans leur marché, et gagner leur confiance et leur respect en amorçant la conversation. Il peut s’agir d’un billet partagé sur ses plateformes, d’un commentaire émis sur la plateforme de l’influenceur, ou d’une simple invitation à se joindre à son réseau. La relation doit être ouverte et authentique avec l’influenceur, et doit s’établir dans les deux sens. Et c’est avec des contenus pertinents qu’elles peuvent réussir à attirer son attention, et à mériter sa confiance. Mais, au risque de me répéter, il faut éviter de confondre marketing d’influence avec une campagne de recommandations commanditées.

Vous intervenez sur l’évènement le Com’en Or DAY, dont le thème du congrès cette année est le marketing d’influence. Qu’abordez-vous lors de votre intervention ? Quel est votre message principal lors de la manifestation ?
Au cours des 25 dernières années, ce qui a fondamentalement changé avec la révolution numérique, c’est principalement la relation client. Avec le Web et les médias sociaux, les consommateurs prennent la parole, et ont le pouvoir de se révéler influenceurs dans leurs communautés avec leurs contenus. La relation avec les marques ne peut plus se faire de la même façon qu’avant. Dorénavant, les utilisateurs – consommateurs exigent une relation honnête et transparente, et d’avoir un rôle actif dans leur processus d’achat. Ils sont devenus des ¨consomm’acteurs¨. C’est ce qu’on appelle la Génération C, celle des consommateurs connectés, qui représentent finalement les véritables influenceurs des réseaux sociaux. C’est d’ailleurs le sujet principal de mes deux derniers livres : Génération C(onnectée) – Le marketing d’influence à l’ère numérique, paru aux Éditions Kawa en 2015, et Generation C – The Confluence Marketing at the Era of Connected Consumers, qui vient de paraître en anglais, en auto-édition, chez FriesenPress Publishing (disponible en ligne sur Amazon, Indigo/Chapter, Barnes & Noble et FriesenPress Bookstore. La version en français sortira à l’automne, et les participants du Com’en Or Day pourront profiter d’un code VIP pour la prévente).
Les nouveaux paradigmes de la relation client et du marketing d’influence pour les marques constituent le noyau du message que je livrerai au cours de mes interventions durant les trois panels auxquels je participerai, et ma ¨keynote¨ en fin de journée reviendra sur mes prédictions émises en juillet dernier : 20 tendances du marketing d’influence à surveiller d’ici 2020.

Partagez
Conference-raymond-morin (002)

Raymond Morin, Consultant en marketing numérique depuis plus de vingt ans,

Consultant en marketing numérique depuis plus de vingt ans, Raymond Morin accompagne les entreprises dans leurs projets de développements stratégiques et dans leurs campagnes de marketing numérique. Au Québec, il a participé à la naissance des premières associations de professionnels du Web et des médias sociaux, et a contribué au développement de plusieurs start-ups.
À titre d’analyste, il a rédigé des centaines de dossiers et d’articles sur la transformation sociale des organisations, sur le marketing d’influence et de contenus via les médias sociaux, et sur les nouvelles générations.
En tant qu’auteur, il a également publié quatre livres sur le marketing d’influenceurs des médias sociaux et les consommateurs connectés, et collaboré avec trois autres ouvrages à titre de co-auteur, qui sont souvent analysés et étudiés dans les collèges et les institutions de hautes études en marketing et communications au Québec, au Canada et en France.
À la suite de la sortie de son dernier ouvrage en français : Génération C(onnectée) – Le marketing d’influence à l’ère numérique, en janvier 2015, il a mis en place un nouveau centre de formations et de services professionnels en ligne, et travaillé à une révision complète pour une publication en anglais, avec FriesenPress Publishing. Ce nouvel ouvrage, intitulé Generation C – The Confluence Marketing at the Era of Connected Consumers, est paru en janvier 2018, et la version en français sera publiée à l’automne.
Référence mondiale sur le sujet du marketing d’influence, Raymond Morin sera pour la première fois en France à l’occasion du Com’ en Or DAY, la journée du marketing, de la communication et de l’événementiel en Nord de France, le 20 Mars 2018 à Lille (www.comenorday.com).